Filtre des Produits

Les Maîtres de l'UniversIl y a 3 produits.

Les Maîtres de l'Univers
En 1981, Mattel lance la gamme de jouets aux États-Unis puis décide de créer une série animée, afin de servir à sa promotion. C'est ainsi que Filmation crée en 1983 le dessin animé qui devient rapidement un succès mondial. Cette série-culte fera l'objet de spin-offs, de remakes et se verra déclinée en une multitude de produits dérivés dans le monde entier.
Suite au succès des figurines de Star Wars et des comics Conan le Barbare au début des années 1980, Mattel cherche à lancer une nouvelle gamme de jouets heroic fantasy. Les droits de Conan étant fort onéreux, Mattel décide de lancer un « barbare » inédit : He-Man (Musclor). Il s'avère par ailleurs que les enfants interrogés préfèrent un héros blond1. Mattel a l'idée de créer une gamme très vaste, pas seulement centrée sur son héros, mais également sur des alliés, ennemis et accessoires toujours plus nombreux. L'autre bonne idée est d'offrir dans chaque blister un comics relatant une aventure des différents personnages. Avec un packaging soigné (les illustrations sur les boites et blisters sont pour la plupart superbes) et une publicité régulière, la gamme remporte dès le début un accueil favorable.
La loi américaine interdisait jusqu'alors de créer une série basée sur une gamme de jouets. L'abrogation récente de la loi permet à Mattel de commander une série animée pour servir à la promotion de sa ligne de jouets auprès de Filmation. En empruntant à des séries telles que Mightor, Samson & Goliath, Arok le barbare ou encore Blackstar, Filmation va développer une mythologie et un univers cohérents avec une grande liberté créative vis-à-vis de Mattel. Les concepts de barbare et l'aspect « lugubre » du Château des ombres des premiers comics sont abandonnés et Musclor devient un prince, possédant une identité secrète et une force fabuleuse lorsqu'il lève son glaive magique. Le Prince Adam récite la même formule dans chaque épisode, ce qui va marquer les jeunes spectateurs. Tous les personnages sont remaniés et parallèlement, les scénaristes décident d'en créer de nouveaux dont certains seront à leur tour intégrés dans la gamme de jouets. Cette formule assure à Mattel un succès phénoménal et planétaire, les ventes des MOTU dépassant celles de Barbie, Hot Wheels et Big Jim.
En 1984, Mattel décline une gamme de jouets dérivée destinée aux fillettes et centrée sur la sœur de Musclor : She-Ra la Princesse du pouvoir. Filmation crée une série spin-off en 1985 qui se veut moins ciblée « filles » et davantage une suite aux Maîtres de l'univers. Les personnages assurent en effet autant la promotion des nouvelles figurines de MOTU que de She-ra. L'histoire est inspirée de loin de Star Wars : rébellion luttant contre un empire conquérant (la Horde sauvage), une sœur et un frère jumeaux qui s'ignorent (Adam et Adora).
Mais le filon de Mattel a fait des émules (chez Hasbro ou Kenner) et les deux gammes disparaîtront, victimes de la concurrence, après 8 ans d'exploitation. Mais cette longévité exceptionnelle et la créativité de Filmation a fait entrer Musclor et She-Ra dans le panthéon des personnages-cultes des années 1980. Les décennies qui suivent, la licence sera relancée plusieurs fois sous forme de films live, séries animées ou gammes de jouets.

Rss feed

Catégories du blog